Petite leçon d'anatomie

1




La myopie c’est quoi?

La myopie c’est un trouble de vision, la personne myope voit flou car les rayons lumineux se rencontre devant la rétine. Le myope voit moins bien de loin que de près. La myopie est le résultat de la trop grande longueur du globe oculaire. Il existe différent types de myopie :

La myopie simple et la myopie forte.

La myopie simple apparaît à la puberté. Elle est généralement faible, elle augmente un peu pendant l’adolescence et se stabilise ensuite. Elle n’a pas de conséquence sur l’œil.

La myopie forte est souvent héréditaire ou due à une maladie de l’œil dans l’enfance. Elle apparaît vers 6 ou 7 ans et augmente rapidement de -6 à -20 dioptries, elle oblige à changer de verres régulièrement. Elle est accompagné de lésions au font de l’œil avec un risque de décoller la rétine.

Comment la corriger, avec quoi ?

Pour que la myope obtienne une vision nette, l’image des objets lointains doit être reculée pour être focalisé sur la rétine. La correction sert à modifier la trajectoire des rayons lumineux. Les plusieurs moyens sont :-Les verres de lunettes à bordures épaisses

-Les lentilles de contact -Par une opération de myopie

Les verres concaves incurvés vers l’intérieur sont pour corriger la myopie. La puissance des verres s’exprime en dioptries.Les prothèses optique creuse que l’on met sur la cornée de l’œil pour corriger le défaut. Elle corrige la myopie avec un meilleur résultat que les lunettes. Mais il peut cependant avoir des effets secondaires, comme provoquer des inflammations superficielles de la cornée, des conjonctions allergiques, etc. La myopie peut être traitée par chirurgie ou par laser. Il existe trois méthodes :la kératotomie, la technique la plus ancienne, qui consiste à inciser la cornée le laser Eximer qui rabote la surface de la cornée le lasik qui associe la chirurgie et le laser en coupant la surface de la cornée qui est soulevée pendant l’utilisation du laser puis rabattue.

Les lentilles convergentes et divergentes

Les lentilles servent à converger ou à diverger la lumière. La forme des faces d’entrée et de sortie fait que la lentille sera divergente ou convergente. Les lentilles dites convergentes transforment un faisceau lumineux parallèle en un faisceau qui converge vers un point qui est situé derrière la lentille. Les lentilles dites divergentes transforment un faisceau de lumière parallèle en un faisceau qui diverge depuis un point situé en amont de la lentille

Les rayons lumineux

Les rayons lumineux sont les composants d’un faisceau lumineux. Ce faisceau peut être parallèle, convergent ou divergent si les rayons qui le constituent sont parallèles, convergents ou divergents. S’il est possible de ne pas tenir compte de la modification du trajet de la lumière, le rayon lumineux est déterminé comme étant la direction rapide de l’énergie lumineuse. Remarque : Un faisceau lumineux qui converge deviendra divergent lorsqu’il aura atteint le point de convergence.